2016-09-26 Séjour les Cinque Terre

Publié le 2 Octobre 2016

2016-09-26 Séjour les Cinque Terre

Séjour organisé par Alain C du 26 septembre au 1er octobre, les Cinque Terre en Italie.

Voir les photos ici.

Albert à écrit :

Lundi 26 Septembre.

La voiture 3 conduite par Paul est prête à partir à 6h00, petit souci pour Marinette s’apercevant que sa banane avec ses papiers et monnaie est restée sur le siège de la voiture de son fils qui est déjà reparti et pas moyen de le joindre ; bon on va faire avec en prenant soin d’elle si nécessaire, mais elle relativise cela ; en route pour l’Italie !

A nous les Cinque Terre…..Nous sommes à Levanto à l’Hôtel Palace vers 11h.

Petite balade pour une mise en bouche ;

Traversée du village et voir de belles maisons.

Puis dure montée dans le bois, gare aux souches !

Panorama sublime depuis ce sentier en balcon.

Montées et descentes s’enchaînent à la file ;

Belle vue du promontoire sur Monterosso.

Ce village est superbe aperçu d’en haut,

Mais la descente est raide, faut dévaler tranquille.

Citation d’une Randonneuse :

Qui entend le cri de la bière

Au fond des Cinque Terre ?

C’est au Gigante que nous la trouverons

Avant de subir les affres des tickets de train !

Malgré tout, à Levanto, nous débarquerons enfin ;

Au Palace, à l’apéro, nous débrieferons !

Mardi 27 Septembre.

Rando depuis Monterosso, atteint en train, jusqu’à Varnazza, avec visite du Couvent de St François, puis poursuite jusqu’au prochain village perché, Corniglia. Reprise du train vers Manarola et retour également en train jusqu’à Levanto avec un changement encore à Corniglia. Toute la rando fut sur le sentier du Park pour lequel il faut payer le droit de marcher. Mais notre trésorier gère bien nos comptes !

Notre Marie-Anne, sur le chemin de Varnazza,

Se lie d’amitié avec deux gentlemen Anglais

Qui s’arrêtaient pour voir des mûres en contre-bas !

Elle crut que l’un, ses lunettes, avait fait tomber.

Pleine de dévouement, elle aperçoit en fait

Quelque chose qui, dans les ronces, brillait au soleil !

Tout ce monde a bien ri, d’une aide sans pareil,

Pour des lunettes d’enfant qui ne lui appartenaient.

Serre-file d’un jour, inquiet de ne plus la voir,

Je remonte la chercher et apprendre cette histoire !

HISTOIRE DE TRAINS :

Les Cinque Terre en rando c’est facile !

Les trains s’arrêtent à toutes les gares ;

Mais pour avoir un ticket il faut faire la file,

Alors certains oublient et montent sans crier gare !

Il est vrai qu’une foule hétéroclite, mais pressée,

S’enfourne dans les wagons, mais pas trop esquichée !

Parfois la rame s’arrête ! C’est un terminus…

Faut attendre le suivant car il n’y a pas de bus.

En tous cas c’est pratique, même si on ne randonne pas ;

Ces villages peuvent se visiter sans se fatiguer.

Nous préférons les collines, même à petits pas !

La semaine s’annonce avec temps beau : faut en profiter

Mercredi 28 Septembre.

Ce jour est consacré à un circuit inversé ; le train jusqu’à Riomaggiore et retour en marchant vers Manarola où on retrouve Philippe et pour finir la matinée un belle rude montée vers Volastra avant de redescendre sur Corniglia et retrouver le train pour rentrer à l’hôtel.

Journée cool annoncée, seulement petite montée :

De Riomaggiore, par les vignes, pour Manarola ;

La descente est directe aussi, le village est en bas !

Alors faut assurer son pas, surtout ne pas glisser.

Volastra nous accueille, le pique-nique est ici ;

Super endroit ; on traîne, ce n’est pas coutume !

Mais Corniglia nous attend, la sieste est fini.

Pour joindre la gare un bel escalier en brique, pas de bitume.

Mais un dernier pot s’impose dans ce village ;

Retour chez notre « Marocaine », Paul fait le ménage,

Desservant les tables, les clients sont surpris ;

Il assure son rôle, et nous avons tous bien ri.

Jeudi 29 Septembre.

La journée cool ce sera plutôt aujourd’hui car certains veulent shoppiner un peu, la fin du séjour approche vite !

Ce sera donc rando monacale, chapelles, sanctuaires et monastères au programme en partant de Monterosso pour un final à Vernazza, et bien sûr retour par le train.

Bien entendu Alain nous contera l’épopée divine de Sainte Marie Madeleine…….!!.

Ce jour, chapeauté d’une couverture nuageuse,

C’est la rando des chapelles et autres monastères.

De Monterosso la montée du début est fumeuse ;

Mais le décor en sous-bois change notre ordinaire.

La pause à la chapelle de N.D. de Reggio

Est appréciée, un vieux monsieur nous y offre le café,

Faut seulement mettre une pièce, c’est rigolo !

Nous virons vers le « confort » : pas vraiment habitués !

Vendredi 30 Septembre.

Surprise aujourd’hui ; grève des trains dans toute l’Italie ! Alain maintient le programme avec alternative bateau pour rejoindre le bout de la péninsule à Portovenere, terme de cette rando devant démarrer à Riomaggiore. On tente le train de 8 h 35 ….Il entre en gare mais dans le mauvais sens ! Les guichets sont fermés…On hésite et finalement une dame nous signale que ce sera le seul train pour Riomaggiore qui va partir dans l’autre sens…Nous sommes chanceux et ferons la totalité du programme prévu ! Joker gagnant…..

Les trains en grève ? Notre programme sera-t-il chamboulé ?

Le coup est osé d’aller à la gare….Mais le train est là !

Départ rando vers l’église de Montenero…Belle montée,

Puis le Télégraphe et un long sentier en sous-bois vers Campiglia.

Enfin après cinq heures nous sommes en vue de Portovenere ;

Visite touristique avant de prendre le bateau…

De la mer, tous ces villages sont encore plus beaux !

En plus quelques dauphins, par leurs sauts, nous régalèrent.

Samedi 01 Octobre.

Ultime journée en Ligurie, les voitures doivent être chargées pour 8 h 30 et prendre la route de Santa Margherita pour une dernière rando vers Portofino….La voiture 3 part bien à l’heure mais par inadvertance et GPS mal utilisé, les assistants ne connaissant pas le nom réel de la sortie d’autoroute, nous filons jusqu’à l’entrée de Gènes…Sûr que nous sommes trop loin…Le téléguidage par Alain nous permet de rejoindre le reste du groupe, nous attendant en sirotant un café, avec seulement une demi-heure de retard !

Les touristes affluent ici, dans cette ville estivale ;

Nous la verrons au pas de course. En route pour Portofino.

Hors de question, comme les croisiéristes de faire escale ;

Au lieu du bord de mer, nous passerons par le haut !

Pierrette nous attend là-bas pour le pique-nique ;

Alors notre guide raccourcit un peu le circuit.

On apprécie ; un peu de fatigue mais pas de panique,

Car le bateau de 14 h, nous devons le prendre ici !

Ca boulègue un peu, mais la course est courte,

Faire encore le plein de photos avant qu’il ne pleuve !

Arrivés à quai, c’est l’heure de reprendre la route,

Alors, un dernier café, les adieux ! Mais personne ne pleure….

A la prochaine rando…

Albert de La Londe 02 octobre 2016

Rédigé par Les randonneurs Hyèrois

Publié dans #Séjours

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :