Publié le 15 Mai 2016

2016-05- du 5 au 7 Séjour dans le Lubéron

Voici en complément des photos publiées le 9 mai celles de Mado C qui à écrit :

"Séjour dans le Lubéron avec Philippe et Jean-Paul - belles découvertes, groupe sympa".

Lire la suite

Rédigé par Les Randonneurs Hyèrois

Publié dans #Séjours, #Rando pédestre

Publié le 15 Mai 2016

2016-04- du 16 au 23 Séjour Ardèche

Mado C à écrit :

"Merci à Robert de nous faire découvrir cette belle région".

Photos ici

Lire la suite

Rédigé par les randonneurs Hyèrois

Publié dans #Séjours, #Rando pédestre

Publié le 9 Mai 2016

la dent de Roqueforcade
la dent de Roqueforcade

Gérard S raconte :

"Ce 8 mai, j'avais préparé une 3 étoiles noires, avec Jean-Marc, randonnée sans doute la plus dure de ma saison :

  • Départ à 8h30 pour l'ascension du Gour de Brest, pas trop vite, juste pour s'échauffer.
  • Entre 9h00 et 10h00 passage à l'ouest de la falaise de la Galère, bien au large. Il faut éviter la crête afin de ne pas déranger ce lieu, où se sont installés les aigles de Bonelly. Mais on ne les verra pas ce jour.
  • Vers 10h30, c'est la première pause "banane" au col de l'Espigoulier. D'ailleurs, ils ont tous la banane, ces randonneurs, après 600m de dénivelé ininterrompu!
  • Après un passage au pied de la dent de Roqueforcade, et un contournement par la "gencive" nord, on grimpe sur le plan des vaches. Il est un peu plus de 11h00.
  • Puis la grande Baume est atteinte vers midi, c'est la seconde pause "banane"; le temps est toujours beau mais le vent de plus en plus présent.
  • Le repas se fera entre 13h00 et 13h30 à l'abri du pas de Cugens, après un bref passage à la glacière, squattée par d'autres randonneurs. Le temps se gâte un peu. On croisera la route d'un groupe de randonneurs de Marseille, retrouvailles pour certains, et échanges amicaux. On en est à 1200 m de dénivelé et 12 km.
  • Le pas de Cugens est franchi à 14h00, mettant un terme aux plus grosses difficultés de la journée. Le retour par le Cruvelier ne sera qu'une formalité même si les jambes deviennent lourdes et moins assurées. Fin de la rando à 16h00.

Merci à tous ceux qui étaient présents ce jour et qui ont pu contempler de tous les points cardinaux, le cirque de St Pons en passant par presque toutes les crêtes. Mention spéciale à Mia qui m'étonnera toujours.

Au retour c'est toujours une surprise que de contempler le chemin parcouru sur autant de falaises, de crêtes et de cols; ces paysages calcaires paraissent si immenses......

Pour ce qui me concerne, j'attendais de refaire cette randonnée depuis avril 2012, date de ma première 3 étoiles. Lors de cette rando, deux événements s'étaient produits :

- j'ai attrapé le virus de la rando, il paraît que c'est incurable! mais j'étais mal équipé, sans bâtons, en manque d'eau dès 14h00, une vraie et dure leçon après trois mois de pratique dans l'association.

- arrivé à l'Espigoulier, pour repartir aussitôt vers le petit Tuny, j'ai contemplé ce rocher de Roqueforcade en me disant que je reviendrais. Voilà c'est fait, et c'était une grande émotion que de conduire le groupe ce 8 mai 2016.

Enfin, je remercie tous ceux du club qui m'ont amené là où j'en suis aujourd'hui."

Voir les photos ici.

Lire la suite

Rédigé par Les Randonneurs Hyèrois

Publié dans #Rando pédestre

Publié le 9 Mai 2016

2016 - 05 - du 5 au 7 - Séjour dans le Lubéron

Jacky Carrère à écrit :

"pour Philippe et Jean-Paul, MERCI, MERCI pour ce super week-end de l'ascension -
Le Lubéron dans toute sa splendeur avec une super ambiance".

voir les photos ici.

Lire la suite

Rédigé par Les Randonneurs Hyèrois

Publié dans #Séjours, #Rando pédestre

Publié le 6 Mai 2016

Belle construction de pierre sèche
Belle construction de pierre sèche

Monique F a écrit :

"Profitant de cette journée estivale, nous étions assez nombreux à suivre les pas de Georges et Alain dans la Plaine de Roland, en fait un plateau calcaire situé entre le vallon de St-Julien et le Caramy. Un panorama superbe, d'un côté comme de l'autre du plateau avec vues sur La Loube, la Chapelle St-Probace. Randonnée bien préparée car il fallait les retrouver, toutes ses traces des constructions laissées par ceux qui, jadis, vivaient là pour y élever moutons et chèvres, cultiver, chasser, utiliser les ressources de la forêt! Cassède, Ambard, Touchou, Jas de Rodat, Jas de Bouneou... Bien documenté, Georges nous a rappelé que l'épierrement des terrains pour les rendre cultivables procurait le pierrier où le paysan allait puiser pour construire fermes, cabanes, enclos, puits, agachons, restanques... Il nous a fait découvrir, dans certaines ruines, les différents systèmes utilisés pour récupérer et stocker l'eau, source de vie sur ce plateau aride. Nous avons rencontré et pu bavarder avec un jeune retraité qui commence à remonter la maison en ruines située sur son terrain. Tout au long de cette superbe randonnée, nous avons admiré des fleurs de toutes couleurs, quelques orchidées, des plantes aromatiques, de vrais "champs" de thym dont nous avons fait provision. Cette superbe rando nous aura permis de nous remémorer tous ces métiers disparus de nos collines qui étaient une vraie source de vie. Bergers, chaufourniers, gemmeurs, enguentiers... ont abandonné ces lieux et seuls, randonneurs et chasseurs empruntent à présent le Vieux Chemin de Toulon qui traverse ce plateau. Autres temps, autres moeurs, sachons protéger notre patrimoine..."

Voir les photos ici.

Lire la suite

Rédigé par Les Randonneurs Hyèrois

Publié dans #Rando pédestre